lundi 23 avril 2018

#3 C'est lundi, que lisez-vous?

Commençons bien la semaine avec ce rendez-vous comme à toutes les semaines. Concept inspiré du blog Galleane!

Je réponds aux 3 questions habituelles:

1. Ce que j'ai lu la semaine dernière:


Cela veut officiellement dire que je suis à jour présentement dans la série Calendar Girl et que je peux recommencer mon objectif: lire les tomes selon les mois, soit un par jusqu'à décembre. J'ai beaucoup aimé les aventures de Mia, c'était particulièrement touchant son mois d'avril.

2. Ce que je lis en ce moment:


C'est ma petite lecture du moment comme j'ai la tête ailleurs en ce moment: c'est la fin de session, il faut que je planifie mon voyage, les séries éliminatoires de hockey, etc. Alors, ce court roman me permet de me changer les idées: jusqu'à présent, je ne suis déçue de l'oeuvre de Valérie Chevalier.

3. Ce que je vais lire par la suite:


Une lecture que j'ai envie de lire depuis longtemps: maintenant que le printemps est enfin arrivé, avec le beau soleil en plus, je vais enfin pouvoir m'y lancer!

Acurlywriter

jeudi 19 avril 2018

#2 Throwback Thursday

Concept du blog de BettieRose!

Thème de la semaine: Week-end/Break

Mon choix: Calendar Girl d'Audrey Carlan


J'ai choisi cette roman de série parce que son effet sur moi est tout simplement un break. C'est la lecture parfaite lorsque j'ai besoin de me changer les idées. L'humour à l'intérieur des romans mais aussi les mésaventures de Mia me font sourire et oublier ma réalité. Jusqu'à présent, cette série est un échappatoire pour ma part.

De plus, c'est une lecture d'un week-end: ces romans sont très rapides à lire. C'est aussi une belle lecture pour quelques jours de vacances à l'étranger, à lire sur une plage ou encore un rocher, devant une vue magnifique et tranquille.

Que vous inspire ce thème?

Acurlywriter

mercredi 18 avril 2018

#30 Un mariage de convenance - Georgia Bockoven

Titre: Un mariage de convenance
Auteure: Georgia Bockoven
Maison d'éditions: France Loisirs
Longueur: 320 pages
Note: 3,5/5
Langue officielle: Anglais (États-Unis)

Georgia Bockoven a tout d'abord été journaliste avant de devenir auteure. Cela fait une vingtaine d'années qu'elle se consacre seulement à l'écriture de ses romans. Cette auteure américaine a publié ses premiers écrits an 1982 et a gagné plusieurs prix depuis ce temps.

C'est l'histoire de Chris, une femme qui s'occupe du nourrisson de sa sœur décédée. Pendant des années, elle s'assure que Kevin soit heureux et qu'il ait tout ce dont il a besoin. Un jour, son père revient dans le décor et veut apprendre à connaître son fils, mais aussi le récupérer. Il a le droit pour lui, mais Chris n'est pas une femme qui abandonne rapidement: elle serait prête à tout pour garder Kevin... TOUT.

J'ai découvert ce roman parce qu'il se trouvait dans la bibliothèque de ma mère. Le titre m'a interpellé et j'étais curieuse de découvrir cette histoire de mariage de convenance. C'était l'un des livres qui se retrouvait dans ma PAL du mois de janvier.

J'ai beaucoup aimé les thèmes principaux qui sont en même temps des valeurs importantes à mes yeux. Tout d'abord, l'amour a été exploité sous toutes ses formes. Que ce soit un amour d'amitié comme Mary et Chris, l'amour d'un parent à son enfant ou encore un amour arrangé. Cette diversité apporte différentes émotions intéressantes comme l'humour ou la tristesse. La notion de famille est très présente et malgré l'âge de l'histoire, plusieurs peuvent s'y retrouver encore aujourd'hui.

Les personnages de ce roman sont fascinants. Chris a une belle personnalité et montre beaucoup de courage. Je crois que c'est un beau modèle pour les mères monoparentales et ce personnage féminin peut leur redonner espoir. Celui de Mason a un magnifique développement psychologique qui nous encourage à poursuivre notre lecture. C'est légèrement dommage qu'il soit typique aux préjugés d'un père abandonnant son enfant. Kevin et Mary sont adorables et on s'attache rapidement à eux.

Le style d'écriture de l'auteure est facile à lire malgré quelques références à l'époque. L'humour présente dans le roman allège la lourdeur du sujet. Cette petite touche humoristique est une belle réussite de l'auteure qui la démarque des autres écrivains.

Ce roman est très intriguant. Il y a toujours une intrigue présente qui nous encourage à poursuivre notre lecture. Elles ne sont pas du tout prédictibles et différentes les unes des autres. Il y a une belle diversité dans l'intrigue, une grande force de cette oeuvre.

Je conseille ce roman à toutes les mères monoparentales. Ce roman vous redonnera un peu d'espoir et vous trouverez une amie en Chris. C'est aussi une belle lecture pour ceux qui aiment les histoires d'amour corsées avec une dose d'humour. © 

Acurlywriter
 

mardi 17 avril 2018

#2 Top Ten Tuesday

Concept du blog de Frogzine!

Thème de la semaine: Les 10 raisons pour lesquelles j'aime les romans D'AMOUR

La romance est définitivement le genre littéraire dont je lis le plus, mais aussi que j'adore. Pourquoi dont?

Mon top 10:

1. Parce qu'il y a une grande diversité

Il y a plusieurs sous-genres dans les romans d'amour: chick-lit, harlequin, young adult, etc. Il est facile de se retrouver dans un sous-genre de la romance peu importe notre âge. Ce n'est pas un style qui vieillit: il est possible d'en lire lorsqu'on est très jeunes, à l'adolescence ou encore lorsqu'on devient adulte. Ce style est adapté à un grand public.

2. Parce que c'est le premier genre que j'ai commencé à lire

Les premiers romans que j'ai lu, les premiers livres que je me suis achetée, étaient des romans d'amour. C'est mon genre de prédilection depuis que je sais lire. Les romans d'amour m'ont suivi dans mon enfance, lors de mon adolescence et sont toujours présents en grande quantité dans ma bibliothèque.


3. Parce que je me retrouve dans le personnage féminin

Mes héroïnes préférées sont tirées de roman d'amour. Peut-être est-ce parce que je suis une éternelle amoureuse, mais je me retrouve toujours dans le personnage féminin qui tombe amoureuse du garçon. Il est vrai que ce genre est très souvent de la fiction, mais les filles réussissent à me faire rêver et croire en l'amour.


4. Parce que ce genre regroupe plusieurs thèmes très intéressants


L'histoire d'amour se trouve sur divers thèmes selon l'histoire: la maladie, le suicide, les déménagements, etc. Il y a des thèmes classiques, évidemment, mais certains auteurs ont des livres spectaculaires malgré leur thème ordinaire: certains nous surprennent par leurs œuvres. C'est ce que j'aime de ce genre, tu es souvent surpris par le déroulement de l'histoire ou encore la fin.

5. Parce que les romans d'amour savent souvent se démarquer les uns des autres


Sur la même voie que le numéro précédent, les romans d'amour sont surprenants. Je crois qu'il est difficile pour les auteurs de se faire publier dans ce genre littéraire. Il y a seulement les meilleures histoires qui sont publiées ce qui donnent une qualité dans la romance et plusieurs lecteurs surpris lors de leur lecture. Par ce point, je pense surtout à Mille baisers pour un garçon de Tillie Cole.


6. Parce que l'amour est une valeur importante à mes yeux


Il est vrai qu'en ce moment, je ne suis plus certaine d'y croire en l'amour. Par contre, cela reste à mes yeux une valeur importante. Il n'y a pas de vie sans amour. L'amour pourrait régler bien des problèmes. L'amour c'est LA valeur qui dicte ma vie. Alors, je trouve qu'elle est très bien représentée dans les romans d'amour même si elle est parfois stéréotypée. Par contre, malgré les stéréotypes, l'essence de cette valeur est toujours présente et rassurante.


7. Parce que c'est un genre divertissant, échappatoire


Il y a des statistiques qui prouvent ce point. La majorité des femmes, toutes catégories d'âge confondues, lisent ce genre pour s'échapper de leur vie quotidienne. Pour ma part, la vérité c'est que j'aime voir des personnages avoir des problèmes amoureux, au lieu que cela m'arrive à moi. De plus, quelques sous-genres nous changent les idées avant l'humour: ici je pense à la série Calendar Girl d'Audrey Carlan qui me fait toujours rire.


8. Parce que les couvertures sont toujours magnifiques et attrayantes


Même si on dit qu'il ne faut pas juger les gens par leur apparence ou encore les livres par leur couverture, rare sont ceux qui le font réellement. De mon côté, la couverture est le verdict final. Si la couverture m'attire énormément, je peux acheter le roman sans prendre la peine de lire la quatrième de couverture. Il est facile de m'acheter par la couverture, mais aussi le titre, et les romans d'amour ont cette qualité. Leurs couvertures sont la plupart du temps très colorées, certains optent pour la couleur rose qui présume la romance et il a souvent des personnages qui nous attirent immédiatement. 

9. Parce que ce genre se rapproche de la réalité


Évidemment, le genre qui se rapproche le plus de la réalité, c'est les biographies et autobiographies: ils racontent la réalité. Par contre, c'est dans les romans d'amour par la suite qu'on retrouve une réalité proche de la nôtre. Les aventures se déroulent rarement dans un lieu inconnu ou inventé, il est facile de se retrouver. Je suis une fille terre à terre, alors il est difficile pour moi de lire des romans de science-fiction. 

10. Parce que je suis une fille


Je l'admets, c'est la pire des raisons possibles. Par conséquent, c'est ma réalité et je ne peux la nier. Je retrouve ma dose de féminité dans les romans d'amour et je peux laisser ma sensibilité libre lors de ses lectures. ATTENTION: Je ne dis aucunement que toutes les filles adorent ce genre ou que les garçons ne peuvent pas le lire. Je dis tout simplement que le fait que je sois une fille m'aide à aimer la romance parce que j'ai une âme romantique.


Acurlywriter

lundi 16 avril 2018

#2 C'est lundi, que lisez-vous?

Concept du blog de Galleane!

Je réponds à ces 3 questions pour résumer ma dernière semaine de lecture et celle qui s'en vient.

1. Ce que j'ai lu la semaine dernière:


J'ai adoré le tome du mois de mars de la série Calendar Girl. Il était différent des autres et j'ai beaucoup aimé la touche d'humour présente tout au long des chapitres. En plus, ce mois se termine sur une très bonne note et il y a de belles surprises au cours de la lecture.

Il y a deux mois, j'ai eu un examen sur ce livre que je n'avais pas terminé, et je viens de le terminer. J'ai trouvé plusieurs citations coup de cœur dans ce livre, pour un total de dix citations. Son écriture est poétique et cela m'a beaucoup attiré.

2. Ce que je lis en ce moment:


Je ne l'ai pas encore commencé comme je viens de terminer 1984 par George Orwell. Par contre, je le commencerai dès demain matin. J'ai très hâte de découvrir le tome de ce mois-ci et de découvrir les futures aventures de Mia. En plus, je suis de nouveau à jour pour cette série après un retard de deux mois.

3. Ce que je vais lire par la suite:


J'ai choisi ce roman parce que j'adore cette auteure québécoise et je trouve toujours ses romans fascinants. De plus, lire tous ces romans est l'un de mes challenges pour l'année. J'ai bien hâte de découvrir cette histoire que j'attends de lire depuis plusieurs mois déjà.

Quelles sont vos lectures pour la semaine?
Bonne semaine!

Acurlywriter

dimanche 15 avril 2018

#4 - Une dernière danse par desimpleshistoires

Titre : Une dernière danse
Auteur : desimpleshistoires
Longueur : 47 chapitres
Note : 4,25/5


Cette wattpadienne apprécie bien la lecture ainsi que l’écriture, car elle peut se créer un univers qu’elle aime et s’envoler de notre réalité. C’est tout ce que je peux vous dire à ses propos, à part qu’elle écrit magnifiquement bien.
C’est l’histoire d’une fille qui danse et qu’elle rencontre un garçon. Celui-ci n’arrête pas de la harceler, désirant la connaître davantage. Puis, une occasion hors du commun s’offre à elle et elle part au loin, laissant tout derrière, dont lui. Alors, il sera prêt à tout pour la retrouver. Réussira-t-il? Que fera-t-il pour se retrouver à ses côtés à nouveau?
À nouveau, j’ai découvert cette histoire parce que je cherchais des fictions par catégorie. J’ai toujours aimé la danse, c’est avec malheur que j’ai arrêté par manque d’argent. Quand j’ai vu le titre, j’ai été intriguée par le mot ‘’dernière’’ et ce qu’il signifierait. Malgré la couverture simpliste, elle m’a beaucoup attirée et j’espérais du ballet classique, ce que j’ai retrouvé avec un grand sourire.
Sans grande surprise, le thème de cette fiction est effectivement la danse. Nous découvrirons à quel point il est facile de s’y attacher et tout le travail qu’il faut y mettre pour réussir. J’aime bien qu’elle soit d’avant, mais qu’il y ait aussi d’autres éléments attachants pour ceux qui apprécient moins ce sport. De plus, nous voyons différents aspects de la danse et j’ai aimé en apprendre davantage comme j’ai arrêté bien trop tôt.
Dans cette histoire, il y a plusieurs valeurs que nous retrouvons et j’ai été heureuse de cela. Personnellement, je trouve qu’il est rare qu’elles soient mises en avant quand s’est écrit par une auteure amatrice. Nous recouvrions à quel point une passion peut être importante dans la vie de quelqu’un, l’importance de la famille qui peut créer un grand manque en cas contraire ou encore à quel point l’ambition peut nous mener loin dans la vie quand nous persévérons.
Les personnages, ma partie préférée comme vous pouvez le découvrir à travers mes critiques! Je n’ai pas été déçue, mais je n’aurais pas refusé d’en avoir plus. J’ai grandement apprécié la personnalité de Jade qui est légèrement typique d’une danseuse assidue à sa passion, sans trop tomber dans les préjugés non plus. Évidemment, j’ai adoré la liaison entre les deux personnages principaux, car c’était très cliché sans se diriger vers le traditionnel. Elle a écrit leur relation à l’eau de rose, mais en gardant une petite touche originale venant d’elle. Le meilleur aspect, c’était les points de vue qui étaient très bien diversifiés et justifiés à des moments importants.
Le style d’écriture de cette fille est tout simplement magnifique. Ces chapitres sont courts, alors la lecture est facile et divertissante. Elle réussit très bien à nous amener dans son histoire et le tout est agréablement aéré. Il faut avouer qu’elle a très bien réussi sa fin qui est tout simplement époustouflante et mignonne!
Côté intrigue, elle a à nouveau réussi son coup avec un grand succès! Au départ, nous nous demandons quel tournant prendra l’histoire et ce qu’il arrivera. Puis, c’est la question de l’acceptation ou du refus. Par la suite, c’est le doute si leur relation survivra à la distance ou qu’elle échouera comme la plupart. Finalement, on espère que tout se terminera positivement pour eux, comme ils le méritent grandement.
Je recommande cette fiction à toutes celles qui adorent la danse, que vous en exercez ou pas. Pour ceux qui ont arrêté, cela vous donnera peut-être le goût de la reprendre tout comme moi. Sinon, c’est parfait pour les lectrices qui aiment bien les histoires clichées, mais qui ont tout de même une touche d’originalité : vous ne serez pas déçus! ©
Acurlywriter

jeudi 12 avril 2018

#29 L'enfant mascara - Simon Boulerice

Titre: L'enfant mascara
Auteur: Simon Boulerice
Maison d'éditions: LEMÉAC
Longueur: 180 pages
Note: 4/5
Langue officielle: Français (Canada)

Simon Boulerice est l'un des auteurs les plus prolifiques de sa génération: il a déjà plusieurs titres à succès. Il est aussi comédien ainsi que metteur en scène. Une autre oeuvre de sa part très connue est certainement Jeanne Moreau a le sourire à l'envers.

C'est l'histoire d'une tuerie en milieu scolaire ayant pour cause l'homophobie. C'est le récit de Larry et Leticia. Deux personnalités contradictoires se trouvant dans un seul corps. Ils ont une seule chose en commun: leur amour pour Brandon qui est plus fort que la haine. AVERTISSEMENT: Cette histoire est inspirée d'un fait réel, attention aux âmes sensibles.

J'ai découvert cette oeuvre parce que c'était une lecture obligatoire dans l'un de mes cours au CEGEP. L'histoire m'intriguait beaucoup comme elle était contradictoire à mes lectures habituelles.

Deux thèmes sont présents tout au long du roman: ce sont l'amour du personnage principal et l'homophobie de l'antagoniste. Je n'avais jamais lu un livre sur le sujet de l'homophobie auparavant. L'honnêteté employée pour la décrire est merveilleuse et fait grandement réfléchir le lecteur. J'ai apprécié que les valeurs véhiculées par Larry, ou Leticia, et Brandon soient contradictoires. Cela ajoutait une certaine action, de la profondeur au récit et à sa morale, mais aussi de la réalité à cette histoire.

J'ai eu un coup de cœur pour le personnage principal. La sérénité avec laquelle il a affronté les obstacles m'a épatée. Cela m'a presque semblé irréel d'être aussi serein dans une telle situation au début de ma lecture. Son développement psychologique est incroyable, la confiance acquise au fil des chapitres m'a faite sourire. Par contre, sa fin tragique m'a grandement émue. Les personnages secondaires qui ont accompagné Larry dans son développement personnel pour devenir Leticia m'ont donné espoir en la société.

Le style d'écriture de cet auteur coupe le souffle au lecteur et est très bien adapté à ce drame. Les descriptions sont courtes, mais tout de même détaillées et pertinentes. Le lecteur en redemande davantage, mais tout cela se déroule à la vitesse de l'éclair comme la vie de Leticia. Le style poétique employé insiste sur les sentiments de Larry, ou Leticia, et montre bien sa vraie personnalité. Les chapitres sont très courts, alors le roman se dévore rapidement. Cette vitesse représente bien à quel point ce drame est arrivé si rapidement, beaucoup trop vite, sans que personne ne s'y attende.

Je recommande ce roman à tous ceux qui prennent les droits humains à cœur. Cela sera une belle lecture enrichissante malgré qu'elle risque de vous fâcher à plusieurs reprises. Même si je ne fais pas partie de cette communauté, je crois que c'est un beau roman pour ceux faisant partie de la LGBTQ+. Peut-être que vous vous retrouverez dans cette histoire et comprendrez que vous méritez d'être respectés malgré vos différences. ♥ ©

Acurlywriter

#1 Throwback Thursday

Dernier rendez-vous littéraire de la semaine! Concept inspiré du blog de BettieRose books!

Le thème de cette semaine: Sous le soleil ou au clair de lune

Mon choix:



Au grand soleil cachez vos filles - Abla Farhoud

Malheureusement, je n'ai pas encore eu le temps de terminer cette lecture: c'est l'une de celles que j'ai commencé sans finir lors des derniers mois. Par contre, dès que j'ai vu le thème de la semaine, j'ai immédiatement pensé à cette oeuvre. Ce roman mérite pleinement d'être l'un des finalistes au Prix littéraire des collégiens. Le titre est très significatif de l'histoire à l'intérieur et représente une très belle réalité. Une belle oeuvre pour toutes celles qui adorent lire sur le féminisme!

Quelle oeuvre vous fait penser au soleil ou encore à la lune?

Acurlywriter

mercredi 11 avril 2018

#28 Bantam (Dans la lignée des champions) - Mario Francis

Titre: Bantam (Dans la lignée des champions)
Auteur: Mario Francis
Maison d'éditions: Les Éditions de la Bagnole
Longueur: 193 pages
Note: 4,5/5
Langue officielle: Français (Canada)

Cet écrivain a déjà écrit des romans d'horreur pour le public adulte dans le monde de la littérature. C'est par la suite qu'il a décidé d'écrire une série destinée aux adolescents. Ce n'est pas tout: il a aussi déjà écrit des bandes-dessinées.

Janeau Trudel évolue maintenant dans le bantam AA aux côtés de son ami Joey Boulet. Mais sa nouvelle formation n'a pas ce qu'il faut pour rivaliser avec les meilleures. Quelques matchs après le début de la saison, son entraîneur de toujours est remplacé par Benoît Thibault, qui a déjà dirigé dans le midget AAA et préconise un jeu défensif à outrance. Le jeune attaquant vivra de bien difficiles moments. Il songera même à abandonner le hockey. Mais les vrais champions ne renoncent jamais...

J'ai découvert cette série à cause de l'acteur Antoine-Olivier Pilon qui interprète Janeau dans le film. J'avais déjà lu le premier tome de la série (Pee-Wee) et j'ai décidé de continuer la série avec le deuxième tome.

Le thème n'a toujours pas changé dans ce deuxième tome: le hockey est toujours le sujet principal. J'ai bien aimé que le sujet n'ait point changé, mais que les aventures dans le monde de ce sport soient différentes. Ce ne sont pas les mêmes problèmes que rencontrent les adolescents et le hockey n'est plus appliqué de la même manière.

Les personnages ont beaucoup évolué dans ce deuxième roman. Janeau a décidé de commencer à s'entraîner pour améliorer son talent, sa relation avec son père a aussi changé. Julie a accepté de devenir gardienne de but pour une équipe féminine: j'ai beaucoup aimé qu'elle ait toujours sa place dans l'histoire même si elle n'est plus dans l'équipe des garçons. Joey a beaucoup changé, il est devenu un bon ami sur qui Janeau peut compter et a découvert les mauvais côtés de sa relation avec son père.

J'ai beaucoup apprécié Carl Trudel dans ce tome, le père de Janeau. Dans Pee-Wee, il faisait davantage pitié et c'était la victime dans l'histoire. Par contre, il a réussi à approfondir ses connaissances à propos du hockey avec l'aide de Mike, il a essayé de comprendre le sport de son fils et l'encourager du mieux qu'il peut. C'est définitivement celui qui a le plus évolué psychologiquement.

J'ai beaucoup aimé l'intrigue du roman: dès le départ, l'histoire prend une tournure différente. Par la suite, une à une, les questions augmentent dans les têtes: elles se répondent les unes après les autres. Évidemment, l'intrigue n'est pas l'élément majeur du roman, mais elle est présente et fluide: elle nous donne envie de continuer notre lecture.

J'ai eu une petite anecdote avec ce roman. Plusieurs écoles au Québec ont fermé, dont la mienne, et les cours ont été suspendus. Je n'avais aucun travail, alors j'ai continué ma lecture Un mariage de convenance. Plus tard dans la journée, je me suis rendue chez mon père, où se trouve ma bibliothèque, pour environ cinq heures. J'ai fait quelques tâches, mais j'ai décidé de lire ce roman sur un coup de tête. Finalement, je l'ai fini peut-être en deux ou trois heures. J'ai adoré ma surprise, ce petit ton humoristique qui m'a fait sourire et m'a changé les idées.

Ce roman est une très belle réussite de l'auteur. Je le conseille à tous ceux qui adorent le hockey, vous ne serez pas déçus de retrouver votre sport favori dans ce roman! C'est un bon roman avant un match des Predators de Nashville ou encore après une défaite des Canadiens de Montréal! ©

Acurlywriter


mardi 10 avril 2018

#1 Top Ten Tuesday

Concept inspiré du blog de Frogzine!

Thème de la semaine: Le Top 10 du KIT DE SURVIE pour aller dans un salon du livre

Ce thème est très bien choisi comme le Salon du livre de Québec aura lieu cette fin de semaine. J'ai décidé d'y aller pour des romans, mais aussi d'autres objets bien utiles lors d'une sortie dans un salon du livre.

Mon Top Ten :

1. Votre roman préféré


Si l'auteur de votre roman préféré sera présent, il faut absolument que vous apportez l'une de ses œuvres pour la dédicacer. Pour ceux qui adorent Marie Laberge, elle sera présente. Cette auteure est très agréable à rencontrer, j'ai eu un coup de cœur pour elle lors du dernier Salon du Livre de Québec!

2. Votre patience

C'est très important d'avoir de la patience lors de ses événements. Les files d'attentes pour les dédicaces ou encore aux caisses sont interminables. Il faut seulement de la patience pour avancer parmi les kiosques, la circulation dans le salon est toujours lente. Si vous êtes patients, votre expérience sera encore meilleure.

3. Un stylo

Il est vrai que la plupart des auteurs auront leur propre stylo. Par contre, certaines personnes préfèrent qu'ils signent avec leur crayon, comme ça, toutes les signatures sont de la même couleur par exemple. C'est un objet essentiel au cas-où qu'une situation surprenante arriverait. Vous rencontrez un auteur, ou encore une blogueuse que vous appréciez grandement en circulant. Il n'aura probablement par de stylos, alors vous pouvez pareil leur demander un autographe ou une dédicace parce que vous avez prévu le coup.

4. Un appareil photo

Cela peut être tout simplement votre téléphone cellulaire si la qualité de l'appareil photo est bonne. Votre cellulaire est encore une meilleure option, c'est petit et facile de transporter. À nouveau, vous pouvez mémoriser des moments, des rencontres ou tout simplement photographier des livres pour les ajouter à votre wishlist.

5. Un sourire

Bien sûr, la bonheur doit être au rendez-vous pour passer un moment mémorable. C'est la base pour avoir du plaisir lors de cet événement. De plus, cela peut paraître banal, mais plusieurs le remarqueront, même des auteurs. D'accord, peut-être pas les auteurs les plus connus, mais cela reste que quelqu'un vous a remarqué parmi les autres. Vous ne me croyez pas? C'est justement ce qui m'est arrivé lors de ma visite au Salon du Livre de Sherbrooke. Je marchais entre les kiosques avec mon frère, souriante, et un auteur m'a remarquée. Nous avons discuté et c'était une conversation très enrichissante, je prévois lire sur son roman dans le futur.


6.  De l'argent comptant

Cela a plusieurs avantages à avoir de l'argent comptant lors de cette sortie, mais aussi à payer de cette manière. Premièrement, cela vous permet d'établir un certain budget et éviter les folies, comme elles sont très faciles et à porter de main. De plus, cela vous évite aussi que votre carte soit refusée lors du moment de l'achat, que des gens s'impatientent derrière vous et que vous devenez nerveuses.

7. De l'eau!

Pour ma part, l'eau me sauve souvent lors des Salons du Livre. Je deviens nerveuse avec tous ces gens derrière moi, je parle avec des auteurs et je me déshydrate rapidement. Qu'est-ce qu'il arrive lorsque je suis déshydratée? Je suis de mauvaise humeur. Peut-être que ce n'est pas votre cas, mais c'est toujours utile d'avoir une bouteille d'eau que ça soit pour se réhydrater, se changer les idées ou se redonner le sourire.

8. Votre partenaire de lecture

Plus qu'on est de fous, plus qu'on rit? C'est toujours plus amusant de rencontrer des auteurs ou encore de découvrir de nouvelles lectures en compagnie de quelqu'un qui a la même passion que vous. De mon côté, je m'y rends toujours avec mon frère, mon partenaire de voyages, mais il aime aussi la lecture. Lors de celui à Québec, ma mère se joint parfois à nous, même si elle ne lit pas le même genre littéraire que nous. Trouvez-vous un partenaire, cela pourrait vous faire des histoires à raconter!

9. Votre billet

Disons que c'est un élément assez important lors d'un Salon du Livre. Si vous n'avez pas de billets, il vous est impossible de rentrer à l'intérieur. La liste précédente vous serait donc inutile. À moins que vous réussissiez à rentrer illégalement, mais je ne vous le conseille point.

10. Un plan du Salon

Pour les visiteurs qui ne veulent rien manquer et désirent tout organiser, un plan du salon avec les heures de dédicace des auteurs est nécessaire. Par contre, ce n'est pas obligé que tout soit prévu de l'heure d'ouverture à celle de fermeture. Il est possible et permis de tout simplement se promener entre les kiosques, sans avoir une liste de livres à acheter ou encore d'auteurs à rencontrer. Parfois, la spontanéité peut apporter de belles surprises lors d'événements comme ceux-ci, mais aussi la découverte de nouvelles œuvres.

Qu'apportez-vous lors d'un Salon du Livre?
Serez-vous présents lors du Salon du Livre de Québec cette fin de semaine?

Acurlywriter


lundi 9 avril 2018

#1 C'est lundi, que lisez-vous?

Concept hebdomadaire par le blog de Galleane!

Je réponds à 3 questions pour résumer ma dernière semaine de lecture. Je vous offre aussi un aperçu des lectures qui m'attendent cette semaine.

1. Ce que j'ai lu la semaine dernière:




J'avais commencé Un mariage de convenance au début de l'année, mais il y avait toujours une autre lecture qui venait interrompre celle-ci. Je l'ai finalement terminé la semaine dernière et j'ai beaucoup apprécié la fin: c'est une belle conclusion pour cette histoire. Je n'aurais pas réussi à lire Calendar Girl à chaque mois selon le tome, mais je compte bien les terminer avant la fin de l'année! J'ai apprécié cette nouvelle aventure de Mia, malgré que j'ai préféré le roman de janvier. J'ai eu à lire un court roman pour l'un de mes cours, L'enfant mascara. C'est une très belle histoire inspirée d'un fait vécu qui transmet de belles valeurs. J'ai vécu beaucoup d'émotions lors de cette lecture.

2. Ce que je lis en ce moment:


J'ai commencé Calendar Girl samedi soir, j'ai choisi cette lecture comme j'avais besoin d'une lecture légère avec l'heure tardive. J'adore l'histoire de ce mois-ci jusqu'à présent, la dose d'humour présente m'intrigue énormément! Je suis contente de retrouver Mia dans une histoire bien différente cette fois-ci.

3. Ce que je vais lire par la suite :


Ma prochaine lecture sera ce classique, 1984, que j'avais commencé dans le cadre d'un cours. Je ne l'avais pas terminé, par manque de temps, mais j'ai beaucoup aimé le début. J'ai très hâte de me replonger dans cet univers.

Quelles sont vos lectures pour la semaine?
Je vous souhaite à tous une belle semaine!

Acurlywriter




#3 C'est lundi, que lisez-vous?

Commençons bien la semaine avec ce rendez-vous comme à toutes les semaines. Concept inspiré du blog Galleane ! Je réponds aux 3 questio...